Tamilian Street

Forum francais sur les cinémas du Sud de l'Inde
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Striker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Didi
Tamil Superstar
Tamil Superstar


Féminin Nombre de messages : 1399
Age : 32
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Striker   Sam 6 Fév - 10:15

Candice a écrit:
Ca y est, Striker est sur Youtube : 12 vues pour l'instant seulement et aucun commentaire :(

par contre, nulle trace de sous-titres anglais à l'horizon !
j'espère qu'ils vont se dépêcher parce que là, c'est hyper rapide,e je comprends rieeeeen

Hum... on voit que les producteurs ont peur du Shiv Sena, la toute première scène précise "Mumbai, december 1992", sauf que le nom Mumbai n'a été adopté qu'en 1995. En même temps, il faut se méfier avec ces tarés...
Si, si, il y a des sous-titres (en anglais et en arabe au choix) faut juste les activer, je viens de faire l'essai et ça marche, mais je n'ai pas encore vu le film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candice
Tamil Cascadeur
Tamil Cascadeur


Féminin Nombre de messages : 921
Age : 28
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: Striker   Sam 6 Fév - 10:30

oui en effet, hier j'ai fini par abandonner ( d'ailleurs il manquait apparemment quelques minutes à la fin du film ca s'arretait à 1h57 )
et ce matin j'ai vu qu'il y avait des sous-titres finally !!

et puis sinon en revoyant la première demi-heure je vois que j'avais bien compris le film

mêmes les chansons sont traduites, c'est génial !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chandramukhi
Tamil Assistant
Tamil Assistant


Féminin Nombre de messages : 77
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Striker   Sam 6 Fév - 14:17

Moi je n'arrive pas à visionner!! Une âme charitable pourrait me donner le lien?

Merci d'avance!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chandramukhi
Tamil Assistant
Tamil Assistant


Féminin Nombre de messages : 77
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Striker   Sam 6 Fév - 14:27

Jviens de trouver mais comment activer les sous titres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didi
Tamil Superstar
Tamil Superstar


Féminin Nombre de messages : 1399
Age : 32
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Striker   Sam 6 Fév - 14:32

Tu dois appuyer sur le petit triangle qui se trouve complètement à droite de l'écran vidéo. Tu verras s'afficher sur le coin gauche supérieur "anglais"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chandramukhi
Tamil Assistant
Tamil Assistant


Féminin Nombre de messages : 77
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Striker   Sam 6 Fév - 14:35

Merci beaucoup Didi!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candice
Tamil Cascadeur
Tamil Cascadeur


Féminin Nombre de messages : 921
Age : 28
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: Striker   Dim 7 Fév - 10:03

oh non !! Striker a fait un mauvais démarrage au box-office !

Regardez ce que dit Bollywood Hungama : " The sole release of the week, STRIKER, had an extremely poor start today. The opening was in the 5% to 7% to 10% range across several sites. Last week's ISHQIYA, therefore, should continue to remain the first choice of moviegoers this week. The film has had a good Week 1 and is expected to remain steady in Weekend 2 as well. Meanwhile, all eyes are focused on next week's biggie MY NAME IS KHAN, which is expected to fetch a humungous start at the ticket window."

(ma source: http://www.bollywoodhungama.com/trade/boxoffice_update/index.html )

j'espère vraiment que le bouche-à-oreille va le sauver...

parce que Striker c'est vraiment Siddharth comme on l'a jamais vu (oui, oui tout à fait). sa prestation est vraiment excellente ( même s'il a l'air un peu trop lisse et juvénile parfois) mais surtout son personnage, Surya, est vraiment bien écrit. l'atmosphère du film est prenante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
everhard
Tamil Cascadeur
Tamil Cascadeur


Féminin Nombre de messages : 950
Age : 46
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Striker   Dim 7 Fév - 10:32

un très bon film et de très bons acteurs.
très différent de ce que l'on voit ses derniers temps dans le nord.
j'ai beaucoup apprécié.
en plus l'image était belle et les sous titres très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kendra
Vikram's Inspiration
Vikram's Inspiration


Féminin Nombre de messages : 3727
Age : 34
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Striker   Dim 7 Fév - 11:49

Bah écoutez, c'est dommage pour le mauvais démarrage, mais je ne suis pas sure que le bouche à oreille fonctionne aussi.

Extrêmement déçue par Striker, j'ai beau tenter de relativiser en me disant que c'est parceque je l'attendais depuis deux ans, mais en fait non, il y a plus que ça. D'abord, de gros problèmes d'écriture, certains personnages sont vraiment flous (et du coup font des choses en totale contradiction avec ce qu'on nous a fait comprendre d'eux avant, embêtant quand c'est du héros qu'il s'agit notamment). Un montage de merde, j'ose le dire, qui rend le film assez inégal et difficile à comprendre par moments.
Et puis cette scène, dont je ne peux parler pour l'instant pour ne pas trop spoiler, mais franchement, ça commence à m'énerver ce genre de discours, et que Siddharth la joue, donc la cautionne, me laisse sans voix.

_________________


***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candice
Tamil Cascadeur
Tamil Cascadeur


Féminin Nombre de messages : 921
Age : 28
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: Striker   Dim 7 Fév - 12:01

oui c'est vrai que le montage était nul et la manière dont l'histoire est découpée ne rend pas service au film. J'ai un avis plutôt mitigé sur ce film : c'est pour ça que je n'ai pas fait de critique avant, je sentais que je devais un peu le "digérer".

C'est vrai qu'on a jamais vu Siddharth comme ça, mais en fait je viens de me rendre compte que son personnage manque d'envergure, de charisme, ce qui fait qu'on manque un peu de sympathie pour lui. Mais en même temps, j'ai apprécié le fait que ce ne soit pas un "hero" invincible comme dans le Sud, sauf évidemment la fin que j'ai trouvée trop héroïque.

Alors je sais pas vous mais j'ai détesté Devi, sa soeur. Elle m'était antipathique au possible.
Par contre, Madhu ( Padmapriya ) je l'ai pas mal appréciée.

Mais c'est clair que la ( les ?) morale (s ) du film est( /sont ) douteuse(s).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didi
Tamil Superstar
Tamil Superstar


Féminin Nombre de messages : 1399
Age : 32
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Striker   Lun 8 Fév - 22:42

Rhaaaaaaa, va falloir que j'attende encore avant de voir le film (eh oui, c'est semaine c'est Señorita qui choisit et elle veut voir Rocket Singh, allez savoir pourquoi ) et du coup, je ne vais pas pouvoir savoir de si tôt ce qui a énervé Kendra ni pourquoi le bureau de la censure a collé un A au film
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didi
Tamil Superstar
Tamil Superstar


Féminin Nombre de messages : 1399
Age : 32
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Striker   Mar 9 Fév - 8:40

Visiblement, ils ont fait une fête pour célébrer le succès (sur youtube, certainement)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didi
Tamil Superstar
Tamil Superstar


Féminin Nombre de messages : 1399
Age : 32
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Striker   Jeu 18 Fév - 7:19

Contrairement à vous, j'ai bien aimé le film, même s'il a quelques faiblesses, entre autres la narration surtout dans les parties concernant les intrigues mafieuses dans lesquelles trempe le personnage principal. Visiblement, que ce soit dans le ciné hindi ou tamoul, il y a toujours ce problème concernant l'exposition des activités mafieuses (soit trop brouillon, soit trop elliptique, soit stéréotypée du coup, le non-initié dans ce domaine est toujours largué). En revanche, j'ai bien aimé l'écriture du personnage, sa face de futur champion et sa face sombre, ainsi que l'interprétation qu'en a donnée Siddhu. Cela fait plaisir de le voir dans un autre rôle que l'amoureux de service ou le coincoin de base (Oy!). Franchement, Siddhu devrait diversifier beaucoup plus ses rôles et laisser tomber un temps le ciné telugu s'il n'a que ce type de personnage à lui offrir, c'est un vrai gâchis. J'ai bien aimé aussi la façon dont est filmé le jeu de carrom, ça donne envie de jouer C'est assez réussi car c'est un jeu qui est loin d'être aussi spectaculaire que le billard.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kendra
Vikram's Inspiration
Vikram's Inspiration


Féminin Nombre de messages : 3727
Age : 34
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Striker   Jeu 18 Fév - 9:59

Mais ce n'est pas un film sur le carom, on a droit à quoi? 15mn, même pas, en tout sur le sport? Et sincèrement, tu trouves les personnages bien écrit? A part le pote de Siddhu celui qui était dans Slumdog Millionaire, c'est léger léger quand même. Et le film ne t'as pas semblé brouillon?
Pour répondre à ton spoiler, merci bien, mais je ne confonds pas l'acteur et le personnage... En revanche en tant que producteur, il a forcément eu son mot à dire sur le scénario.

Spoiler:
 

_________________


***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candice
Tamil Cascadeur
Tamil Cascadeur


Féminin Nombre de messages : 921
Age : 28
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: Striker   Jeu 18 Fév - 10:46

j'ai assez bien aimé Striker même si après tant d'attente et de la part de Siddharth, je m'attendais à un film exceptionnel.
La narration est mal faite dans le sens où la fin est beaucoup trop héroïque, de ce point de vue là je suis d'accord avec Kendra. Ca nuit au film, en plus de venir comme un cheveu sur la soupe, on a l'impression qu'il y a deux climaxes, très rapprochés.

J'ai trouvé l'écriture des personnages assez aboutie et bien nuancée et détaillée.
Comme je l'ai dit, Siddharth paraît un tout petit peu trop lisse physiquement. J'ai dit plus haut que son personnage manquait de charisme mais j'ai dit ça par rapport à la fin, son personnage est pas assez charismatique pour être un héros de masala.

Je sais pas vous mais j'ai détesté le personnage de sa soeur Devi, c'était épidermique, je la supportais pas.

Spoiler:
 

J'ai été un peu déçue que Nicolette Bird apparaisse tant dans les promos et si peu dans le film. J'ai pas compris pourquoi elle portait le voile et des fois pas du tout ( même dans la rue devant chez elle ) ?

Un assez bon film, sauf la fin qui part en sucette par rapport à la qualité du film. Surtout les dernières paroles de Surya, beurk, c'est quoi ce relent de masala faussement modeste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didi
Tamil Superstar
Tamil Superstar


Féminin Nombre de messages : 1399
Age : 32
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Striker   Jeu 18 Fév - 10:56

Je ne suis toujours pas d'accord avec toi : le film nous montre bien avant cette scène que Surya a commencé à déraper et ce, dès le moment où il s'est vendu pour jouer pour l'autre mafieux, c'est un personnage tiraillé entre les valeurs qu'on lui a inculquées et son caractère colérique, qu'il contrôle difficilement (ainsi que la frustration d'ailleurs). C'est ce qui m'a plu dans son personnage : tout n'est pas blanc, ni noir.
Je maintiens : ce n'est pas parce qu'il joue ou qu'il fait partie de la production qu'il cautionne forcément ce que fait son personnage, justement je trouve ça courageux de ne pas jouer ou produire que des personnages idéalisés. D'ailleurs, je n'aime pas quand un acteur refuse de jouer certains rôles (ex : quand il ne veut pas jouer d'homo, de scènes de sexe, etc. pour ne pas briser son image).

Spoiler:
 

J'édite parce qu'entre temps Candice a posté.
Je suis d'accord avec toi Candice : Surya n'est pas du tout un héros de massala, pas même à la fin. C'est un gars ordinaire que certains événements de sa vie ont conduit au dénouement final qui nous est montré. C'est un mec qui agit mu par la rage, la rancœur accumulée, c'est loin d'être un héros invincible.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kendra
Vikram's Inspiration
Vikram's Inspiration


Féminin Nombre de messages : 3727
Age : 34
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Striker   Jeu 18 Fév - 11:17

Bon, on ne sera jamais d'accord, mais ça m'étonne que tu vois ça dans ce film.

Spoiler:
 

Quand à la fin pas masala, franchement les filles, vous me faites rire sur ce coup là.

_________________


***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candice
Tamil Cascadeur
Tamil Cascadeur


Féminin Nombre de messages : 921
Age : 28
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: Striker   Jeu 18 Fév - 12:28

pourquoi "les filles" ? moi j'ai dit que la fin était trop masala, justement ! mais surtout les dernières paroles de Surya, j'étais dégoûtée de cet air faussement modeste de "oui,j'ai sauvé le monde mais je suis quelqu'un d'ordinaire...et non, la police ne m'arrête jamais parce que je fais justice moi-même... "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didi
Tamil Superstar
Tamil Superstar


Féminin Nombre de messages : 1399
Age : 32
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Striker   Jeu 18 Fév - 12:29

kendra a écrit:
Bon, on ne sera jamais d'accord, mais ça m'étonne que tu vois ça dans ce film.
.

Non, je me suis juste demandé pourquoi il y a cette scène à un moment donné, ce n'est pas que j'ai spécialement envie de lui trouver des explications.

Spoiler:
 

Dis-moi, ma Kendra, Ghajini (tamoul et hindi), ils avaient quelle qualification du Censor Board (j'ai regardé sur mon DVD de Ghajini et le fameux formulaire du CB avec la qualification n'y apparaît pas) ?


Dernière édition par Didi le Jeu 18 Fév - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candice
Tamil Cascadeur
Tamil Cascadeur


Féminin Nombre de messages : 921
Age : 28
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: Striker   Jeu 18 Fév - 12:39

Pour Kendra ( et pour les autres qui ont vu le film ^^ )

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didi
Tamil Superstar
Tamil Superstar


Féminin Nombre de messages : 1399
Age : 32
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Striker   Jeu 18 Fév - 13:26

Oui, merci Candice, j'avais lu cette partie du Twitter de Siddhu, ce qui n'a fait que confirmer ce dont je me doutais déjà à cause du "A" du Censor Board.

Personne ne peut me dire alors pour Ghajini (tamoul et hindi) la qualification?


À quand un film sur le gang des saris roses?
Citation :
La justice en sari rose
Article paru dans l'édition du 09.05.08
Dans l'Uttar Pradesh, une région pauvre du nord de l'Inde, des femmes ont formé un gang pour combattre toutes les injustices. Ces héroïnes vêtues de rose représentent souvent le dernier espoir des plus démunis
ntourée de paysannes enveloppées dans des saris roses, Chunna Devi, un bandage autour du front, sort de son sac en plastique des foulards maculés de sang. « Regardez ce qu'ils m'ont fait. A cinq, ils m'ont jeté des briques et ont donné des coups de bâton à moi et à ma fille », lance-t-elle à la foule. Quatre jours plus tôt, cette habitante d'un petit village du sud de l'Uttar Pradesh, une région pauvre du nord de l'Inde, avait tenté de repousser des assaillants. Transportée sur un lit au commissariat le plus proche, elle a déposé plainte, sans que les policiers y donnent suite. « Ils ont été payés pour abandonner l'enquête », soupire Chunna Devi. Le « gang rose » constitue sa dernière chance. En la fixant de ses yeux verts, Sampat Pal Devi, la chef de ce gang, promet de lui rendre justice. Elle ira bientôt au commissariat avec des dizaines de « soeurs », toutes vêtues de rose et munies de bâtons.

Dispersées dans de nombreux villages, elles sont environ 200 justicières prêtes à intervenir à tout moment pour défendre la cause des femmes maltraitées par la justice et les forces de l'ordre. A la moindre alerte, elles enfilent leur sari de combat et saisissent leur bâton. « Personne ne nous vient en aide. Les fonctionnaires et la police sont contre les pauvres. Nous sommes obligées de faire respecter nous-mêmes la loi », justifie la fondatrice du gang, Sampat Pal Devi.

Au sud de l'Uttar Pradesh, dans le district de Bundelkhand, un des plus pauvres du pays, les filles n'ont pas le même droit à la vie que les garçons. Nombre de femmes pratiquent des avortements clandestins lorsqu'elles apprennent que leur enfant est une fille, pour éviter de payer une dot au moment de son mariage. Résultat, la région ne compte, en moyenne, que 825 femmes pour 1 000 hommes. Et quand elles voient le jour, rares sont celles à pouvoir se rendre à l'école. Près des trois quarts des femmes sont analphabètes.

Sampat Pal Devi connaît bien ces injustices pour les avoir subies elle-même, dès sa plus tendre enfance. A l'âge de 9 ans, elle quitte les bancs de l'école après avoir été mariée de force à l'époux de sa soeur qui venait de décéder, puis accouche, quatre ans plus tard, de son premier et unique enfant. « J'ai appris à lire et à écrire, seule, la nuit, puis j'ai convaincu mon mari de nous installer en ville. »

Tandis qu'elle vend du thé sur le bord d'une route, Sampat Pal Devi recueille, derrière son comptoir, les premières confidences des femmes maltraitées. Son premier fait d'armes date d'il y a une vingtaine d'années, quand elle a mobilisé une communauté villageoise pour forcer un homme à renoncer à abandonner son épouse. « Les deux époux sont comme les deux roues d'un tracteur, ils ne peuvent avancer dans la vie qu'ensemble », assène la chef du gang. En créant il y a deux ans ce « gang rose », Sampat Pal Devi, 47 ans, reconnaît s'être inspirée de Rani Laxmibai, une reine qui en formant sa propre armée en 1857 avait tenu tête aux troupes britanniques pendant plus d'un an. « Une femme peut mettre en échec les plus puissants », en a-t-elle conclu. C'est elle qui a choisi le rose pour habiller ses justicières, une couleur que les femmes du gang n'avaient pas l'habitude de porter.

A son quartier général, situé au bord d'une artère poussiéreuse de la bourgade d'Atarra, la plupart des alertes parviennent par téléphone. Mais, ce jour-là, ce sont des agriculteurs, écrasés par le poids de leurs dettes après trois ans de sécheresse, qui sont venus prier le gang de leur venir en aide. Les paysannes adulent la chef du gang comme une déesse. Dès sa descente de voiture, elles effleurent sa tête de leurs mains. « Le gouvernement ne fait rien pour notre estomac », se lamente l'une d'elles. « Inscrivez-vous au gang, et habillez-vous de saris roses, lui répond aussitôt Sampat Pal Devi, et nous irons demander ensemble aux banques de soulager vos dettes. »

Si le « gang rose » n'accepte que les femmes, c'est que, de ce fait, « les policiers réfléchissent à deux fois avant de nous disperser à coups de matraque », glisse une des membres, le visage caché derrière un voile rose. Jusqu'à présent, leur bâton n'a encore jamais servi à donner des coups, mais les femmes s'entraînent, par prudence, au maniement du lathi, le bâton en bois d'ordinaire réservé aux hommes lorsqu'ils travaillent dans les champs.

Les formations sont dispensées dans les cours des villages, au rythme des chansons composées par Sampat Pal Devi. « A l'entraînement, on fait comme si on avait un inspecteur de police devant nous », explique une élève qui vient de fêter ses 70 ans. Le « gang rose » ne revendique qu'un seul acte de violence : un exemplaire du code civil a été lâché sur la tête d'un inspecteur qui refusait de donner les raisons de l'incarcération d'un jeune homme issu de la caste des intouchables. Ce dernier fut libéré, et la responsable de l'« agression » fut, elle, retenue au commissariat pendant toute une journée. « Le code civil aura au moins servi à quelque chose », ironisent les membres du gang.

Les lois qui règnent dans le district du Bundelkhand ne sont pas toutes inscrites dans le code civil. Un policier, plongé dans la lecture de son journal dans la cour du commissariat d'Atarra, le reconnaît lui-même : « Ici, les hommes politiques sont corrompus et soutiennent la mafia. Nous ne sommes que 20 policiers pour débusquer des mafieux qui ont chacun plus de 50 hommes armés sous leurs ordres. »

Parmi les trafics les plus répandus, celui des cartes de rationnement destinées aux plus pauvres : de fait, elles sont souvent délivrées à ceux qui acceptent de débourser quelques roupies. En deux ans, le gang a brûlé, à trois reprises, des cartes de rationnement « illégales » collectées dans les villages. « Et nous ne comptons pas nous arrêter là tant que nous serons les esclaves de fonctionnaires qui sont censés nous servir », indique Jai Prakash, le bras droit de Sampat Pal Devi, avant de conclure : « Marx a changé le cours de l'histoire en écrivant ce qu'il voyait. On tente de faire la même chose en expliquant aux villageois ce que l'on voit. »

Ce qu'elles voient, ce sont des inégalités entre hommes et femmes qui perdurent en Inde. Dans le classement de l'indice sur l'inégalité entre les sexes, publié en 2007 par le Forum économique mondial, l'Inde arrive au 114e rang, sur une liste de 128 pays. En termes de « participation des femmes à la vie économique », ce pays chute même au 122e rang. Seuls 3 % des postes de cadres et 21 % des postes d'employés sont occupés par des femmes. Ce phénomène s'explique notamment par l'inégalité des sexes dans l'accès à l'éducation : seulement 48 % des femmes savent lire et écrire, contre 73 % des hommes.

La réclamation d'une dot à la femme au moment de son mariage conduit à de nombreux actes de violences domestiques. En 2006, 40 % des femmes ont déclaré en être victimes, d'après l'enquête nationale sur les familles menée par le gouvernement. Une loi destinée à lutter contre ce fléau n'est entrée en application qu'en 2007. En Inde, une femme est violée en moyenne toutes les demi-heures et une femme est tuée toutes les soixante-quinze minutes, révèle un rapport publié en 2006 par le bureau national de la criminalité.

Les changements d'attitude sont déjà perceptibles dans la zone d'influence du « gang rose ». Dans le petit hameau de Tanal, le long d'un canal asséché au fond duquel les squelettes de buffles reposent sur une terre craquelée, un vieux monsieur observe de loin les jeunes femmes vêtues de saris roses tenir leur réunion. « On avait le drapeau indien pour nous sortir de la colonisation bri tannique, désormais on a besoin de leur sari rose pour nous sortir de la corruption », estime-t-il, le menton posé sur sa canne.

Dans l'Uttar Pradesh, les habitants perdent progressivement espoir en leurs élus, y compris ceux qui appartiennent à leur caste. L'année dernière, une femme issue des basses castes, Mayawatti Kumar, a été élue à la tête de l'Etat. Mais, depuis son élection, le village n'a eu droit qu'à une statue de la figure historique des intouchables : le docteur Ambedkar, représenté en costume cravate, un livre à la main, trône au milieu d'enfants qui jouent dans la poussière. Les villageois, eux, attendent toujours l'électricité et la construction d'une route. « Une fois au pouvoir, tous les politiques nous oublient. Notre dernier espoir repose sur le «gang rose» », lâche une femme en nettoyant des ustensiles de cuisine dans une flaque d'eau noirâtre.

Rançon de ses premiers succès, le « gang rose » a vu éclore ses premiers contempteurs. « Sampat Pal nous accuse de tous les maux pour gagner les élections », estime un fonctionnaire local, les mains posées sur son bureau, entre un encrier et deux téléphones cellulaires. Même si elle s'est présentée aux dernières élections, Sampat Pal Devi se défend de faire de la politique. Sonia Gandhi, la présidente du Parti du Congrès, actuellement au pouvoir, l'a pourtant invitée à New Delhi pour lui proposer de rejoindre les rangs de son parti. Sampat Pal a refusé tout net : « On ne peut pas défendre un parti politique et les opprimés. Le jour où je rentrerai en politique, je perdrai ma crédibilité. »
Julien Bouissou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kendra
Vikram's Inspiration
Vikram's Inspiration


Féminin Nombre de messages : 3727
Age : 34
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Striker   Jeu 18 Fév - 21:16

Oui alors l'argument de Siddharth "c'est la vie de quelqu'un c'est arrivé", est en totale contradiction avec l'avertissement au début du film, disant que les personnages sont fictifs.
Et ses réponses, qu'il a tardé à donner sur cet aspect du film, me semblent inappropriées.

Pour la fin masala, désolée Candice, j'avais mal lu.

Et pour Ghajini, aucun souvenir pour la version tamoule, mais pour la version hindie c'était soit "A" soit "A/U" (donc soit strictement adulte soit interdit moins de 15 ans je crois)

_________________


***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didi
Tamil Superstar
Tamil Superstar


Féminin Nombre de messages : 1399
Age : 32
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Striker   Ven 19 Fév - 7:30

Merci pour l'info sur Ghajini (comprends pas pourquoi ma version n'a pas le formulaire ).

L'avertissement initial de Striker est assez curieux : les deux premières lignes nous informent que le film est basé sur des des faits réels tirés de récits d'habitants de Malwani et les deux lignes suivantes nous disent que les personnages sont fictifs. Sur le plan suivant, la production remercie Suryakant Bairalu, le joueur de carrom dont est censée s'inspirer l'histoire de Striker. Très cohérent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candice
Tamil Cascadeur
Tamil Cascadeur


Féminin Nombre de messages : 921
Age : 28
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: Striker   Lun 8 Mar - 17:35

j'ai fait quelques caps :






























Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Striker   

Revenir en haut Aller en bas
 
Striker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Code ami à Mario Striker
» striker MGS
» Demande de recrutement [Zerg] Striker
» Générique Hungry Heart Wild Striker
» PACIFIC RIM : STRIKER EUREKA STATUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tamilian Street :: FILMS - MOVIES :: BOLLYWOOD AVENUE :: Films-
Sauter vers: